Pour Info

A la suite d’une longue formation dispensée par la Ligue, Didier RICHARD a obtenu son diplôme d’animateur de club qui permet l’encadrement des débutants, la direction de tirs contrôlés etc….. Dans le cadre de cette formation, il a accompagné nos tireurs Ecole de Tir à Marseille pour les championnats de France, découvrant ainsi, l’ampleur de cette manifestation.

UTILISATION DU STAND 100 M

Un agriculteur s’est plaint d’avoir entendu des balles siffler samedi 14 septembre. Cet agriculteur n’est ni chasseur ni un râleur habituel. Il est probable qu’il s’agit à nouveau d’une provocation d’un opposant au club.

En attendant, et dans le soucis d’éviter les querelles avec les chasseurs, le Maire nous demande de ne pas utiliser le 100 m, lors des 3 journées de chasse en plaine et lors de la deuxième battue au chevreuil, soit:

Dimanches 29   septembre,             6 et  13 octobre, (Chasse) samedi 18 octobre (battue)

TRAVAUX DE RENTRÉE

Comme chaque début de saison, les bénévoles du club ont réalisé des travaux d’entretien et de nettoyage de nos installations Malheureusement, nous ne disposons pas de photos pour toutes les actions. D’abord, Jean-Luc a tondu le terrain de trap, avec le tracteur du club, puis Alexis a réalisé une série de gros chantiers : Débroussaillé les talus du 100 m, le terrain du 50 m, la butte du 25 m, et, gros boulot, dégagé la brousse entre le talus et le mur droit du stand. Les ronces commençaient à envahir nos installations à travers les plaques béton et nos gouttières. On se serait cru dans la jungle de Tarzan. Bon, c’est le métier d’Alexis et il a amené son matériel et son carburant en plus de ses compétences, mais chapeau ! Merci Alexis. Pendant ce temps, l’accueil et les pas de tir intérieurs étaient nettoyés par nos soins. Rappelons que le club assure le ménage de ses locaux depuis fin 2018, suite aux injures subies par le Président de la part de la femme de ménage, en présence du maire et de son patron. Au moins, cela fait une économie de plus pour la commune.

Jean-Paul au boulot dans le 25 m.

TRAVAUX AU 25 M

Une autre équipe, composée de Jean-François, Sébastien, Jean-Paul et du Président a réalisé une série de travaux dans le 25 m. D’abord, Jean-Paul a remplacé les 4 projecteurs à leds déficients du tir à l’arbalète pendant que le Président réparait les gouttières et que les deux autres commençaient la pose des panneaux blancs destinés à occulter proprement les sources de lumières parasites pour l’arbalète 18 m. Sébastien, jeune et svelte, a fermé la travée du toit qui le nécessitait. Ce travail, peu spectaculaire, s’est déroulé sur 3 jours, en raison de nombreuses mesures à prendre et coupes à faire. Absorbés par le travail, nous n’avons pensé à prendre une photo qu’en fin de chantier, le 3ème jour, donc, seul Jean-Paul apparaît (voir ci-dessus), mais merci à toute l’équipe.

La joyeuse équipe d’arbalètriers

L’hiver dernier, les épisodes de grand vent avaient détruit les bâches de protection de nos buttes de tir arbalète neuves. Pour mettre ce matériel à l’abri, nous avons trouvé et acheté dans l’Eure, une vieille cabane de chantier qu’il a fallu ramener, mettre sur cales avec Coco, et aménager pour y stocker ce matériel sensible aux intempéries. Solide, mais rouillée, la cabane avait besoin d’un bon coup de peinture. Pascal nous a fourni la peinture acquise à 50% dans le cadre de son travail et les arbalètriers se sont collés au boulot samedi. On peut voir, sur les photos, Francis, Jean-Claude, Amir, Lovan et son frère, qui ont tenu le rouleau et le pinceau. Jean-Claude avait même ramené des combinaisons de travail (un peu justes pour Francis) et l’ambiance était bonne. Beau travail, les gars.

Comme toujours, beaucoup de membres du club de tir de Rollot font preuve d’un solide esprit d’équipe.

Prochaine réalisation, dans un délai proche, la mise en place d’une alarme pour compléter notre vidéo surveillance de qualité, là encore, réalisée par d’autres licenciés.

PIQUE NIQUE 2019

Le 1er septembre, le désormais traditionnel pique nique de réouverture du club s’est déroulé sur le terrain de trap field.

La météo ayant annoncé un temps couvert, les tables ont été installées près du barbecue et des cabanes. Mais après l’apéro offert par le club, le soleil a déjoué les prévisions et nous a amené à nous déplacer à l’ombre des arbres…et dans les courants d’air. Les victuailles, largement partagées, ont vite stabilisé les nappes en papier éprises de voyage.

CHAMPIONNATS DE FRANCE 25/50 M A MOULINS

Peu de participants du club de Rollot, cette année aux championnats de France 25/50m à Moulins. Charlène a raté sa qualification de 2 dixièmes de points à la carabine 60 balles couché, tandis que Rémi, en position de repêchage en pistolet 25 m, devait renoncer pour des raisons familiales. Seul José a finalement pu faire le déplacement en pistolet standard

José au poste 4

Il a fait une chaleur accablante à Moulins, ce 25 juillet. Et, tel la Garde à Waterloo, José est entré dans la fournaise, plus de 40° au pas de tir . L’organisation a d’ailleurs distribué des bouteilles d’eau aux compétiteurs, mais, ce n’était pas son année. Après des problèmes avec son nouveau pistolet, défectueux, il a repris son ancienne arme et s’est battu, comme toute le monde, avec la chaleur cause de nombreuses difficultés inhabituelles. Après des hauts et des bas, il a fini 32ème, réalisant un score de 498,

SAMARA 2019

Dimanche 7 juillet, le Club de Tir de Rollot a participé à l’animation de la Samarienne avec 3 stands. Le biathlon, course et tir avec les carabines laser, le simulateur de tir avec le SCATT, et l’arbalète field, nos installations étant dispersées sur le terrain. L’organisation était excellente.

La mise en route des attractions a démarré à partir de 10 h, une fois la course à pieds et le cyclotourisme partis. Si la première heure a été calme, ensuite, ça été de la folie avec des centaines de participants jusqu’à 18 h. Impossible de s’assoir et le casse croûte, fourni par l’organisation du Conseil Départemental, a du être avalé debout tout en encadrant le public participant. Même plus le temps de prendre des photos de la foule. A 18 h comme prévu au planning, il a fallu faire le forcing pour fermer nos stands et remballer le matériel.

Jean François dirigeant nos tous premiers participants au biathlon (course à pied et tir laser
Didier s’occupait de faire découvrir le tir virtuel avec un SCATT, matériel de pointe permettant de visualiser sur l’écran de l’ordinateur tous ses « bougés » et l’emplacement de l’impact.
Le stand arbalète tenu par Jean-Claude, Loïc et Amir.

Le Président est venu brièvement rendre visite à ce stand, loin des deux autres, avant le « coup de feu » ,  
Merci aux membres du club qui ont consacré une journée à la promotion du club et qui va induire un financement non négligeable de la part du Conseil Départemental.

CHAMPIONNATS DE FRANCE ARBALÈTE IR 900

Jean-Claude GOUJON en action le premier jour

Jean-Claude s’était qualifié en 10ème place Va. Il terminera 9ème après 2 jours de bagarre, et complètement épuisé, comme beaucoup d’autres concurrents.

Il a fallu lutter contre un soleil écrasant associé à un vent tournoyant. De plus, comme l’an dernier, certaines buttes de tir, anormalement dures, ont causé des dégâts : 2 flèches cassées et 3 ou 4 tordues pour Jean-Claude, le deuxième jour, avec des pertes de points, naturellement.

A noter que Jean-claude,très sportif, a prêté 6 flèches à Henri WROTECKI, de Doullens, qui avait oublié les siennes et n’aurait donc pas pu concourir.

Vues d’ensemble du pas de tir et des compétiteurs, le soir du 1er jour.


RÉGIONAUX 25/50 M

Après les départementaux qui se sont déroulés à Rollot, les régionaux se sont terminés dimanche 16 juin à Doullens. 7 tireurs représentaient le club dans cette phase qualificative pour les Championnats de France 25/50 m qui se dérouleront fin juillet à Moulins.

A 25 m, Pistolet standard, José DELALLAVE s’est qualifié en S3 en remportant le titre Régional, tandis que Jean-Luc DECOTTIGNIES, pour son premier match à l’extérieuren S2, craquait et finissait 16ème. L’an prochain, en S3, et avec un peu plus d’expérience, nul doute qu’il va venir compléter une équipe S3 avec du potentiel.

25 m pistolet C22, Rémi PLUVINAGE pour son arrivée chez les « grands », se classe 6ème en cadet garçon et se place en situation de repêchage pour Moulins, tandis que José DELALLAVE, malgré une 4ème place, en S3, est trop loin pour espérer un repêchage.

Pistolet libre à 50m, Sébastien LEFRANCOIS , autre « jeune débutant », disposant d’un fort potentiel a également souffert lors de son premier match à l’extérieur, et se contente d’une modeste 8ème place en S2, très loin de son potentiel. Gageons que ce sera beaucoup mieux la saison prochaine.

Carabine couché 50 m, Charlène DEVELLENNE, 4ème en D1, est en bonne place sur la liste de repêchage au national, tandis que Thierry GEORGET, 7ème en S3, termine une saison difficile où des problèmes personnels ne lui ont pas permis de s’entraîner suffisamment.

Prochaine étape, fin juillet à Moulins pour les Championnats de France avec, on l’espère, 3 tireurs rollotois, une dame, un jeune et un adulte.

CONCOURS IR 900 ROMAINVILLE

Jean-Claude GOUJON et Loïc HONORE sont allés représenter le club à Romainville pour le concours préparatoire aux championnats de France d’arbalète IR 900 qui se dérouleront prochainement à Châteauroux sur le nouveau grand stand fédéral. Jean-claude, qualifié pour le national, a brillamment remporté le concours en VA, tandis que Loïc, qui ne s’est toujours pas remis de sa chute lors des départementaux à Doullens, n’a pas pu finir le concours.