TRAVAUX DE PRINTEMPS

Ces deux dernières semaines, une équipe de 7 à 8 membres a entrepris la toilette de printemps des installations.

Fauchage du 50 et du 25 m par Alexis, débroussaillage du trap sous la direction de Coco, la tonte étant effectuée par le Président, gros nettoyage et tonte du 100m sous la direction de Maxime.

Malheureusement, nous n’avons pas de photos à mettre en ligne, ni la liste complète des participants.

Merci aux bénévoles pour leur investissement.

DEPARTEMENTAUX IR 900 ROLLOT

Ce dernier jour d’avril, nous avons accueilli les championnats départementaux IR 900. Comme toutes les compétitions de reprise, le nombre de participants était faible : 6 tireurs seulement concernant des tireurs de Doullens et Rollot.

Le soleil était magnifique mais le vent très froid. En avril, ne te découvre pas d’un fil, dit le dicton

Notre tireur chevronné, Jean-Claude, a malheureusement fait un Zéro ce qui lui a fait perdre son habituelle 1ère place derrière un redoutable Frédéric DORION, nouvellement en catégorie Va.

PALMARES

Dames

1       JUSSUREAUX Jessica        Doullens                       703

Seniors

1       JUSSUREAUX Cédric          Doullens                       699

Va

1       DORION Frédéric                 Doullens                       763

2       GOUJON Jean-Claude        Rollot                            756

3       WROTECKI Henri                 Doullens                       712

4       HORVILLE Guy                    Doullens                       377

Départementaux 25/50m à Doullens

Comme pour les autres compétitions, depuis la reprise, petit nombre de participants aux départementaux 25/50m qui se sont déroulés à Doullens. Nous avions 4 participants pour 5 tirs.

José, le doyen en pistolet S3, remporte la médaille d’or en Standard, sa discipline de toujours, et se contente du Bronze pour le pistolet 25m. Bonne précision, mais 3/7 faible, qu’il faudra retravailler d’ici les régionaux de Soissons.

Fabrice, débutant en compétition, reconnait avoir eu du mal à gérer son stress, termine 7ème en pistolet 25m S1, et ne se qualifie pas pour les régionaux. Les deux années de confinement, sans compétitions, ne lui ont pas permis de s’aguerrir et il prévoit de faire le circuit Pôles Picards la saison prochaine.

Carabine 50 m, deux compétiteurs. Malgré des problèmes de munitions défectueuses, Charlène remporte la médaille d’Or D1 et, surtout, elle se qualifie pour les régionaux malgré un score modeste. Quant à Thierry, en S3, il remporte également la médaille d’or avec une bonne marge sur ses concurrents pourtant chevronnés. Si Thierry continue sur sa lancée, lors des régionaux, il pourrait se qualifier pour les Championnats de France qui se dérouleront cet été à Volmérange les Mines, en Lorraine.

Dommage, il n’y a pas eu de remise de médailles.

Charlène en action, en train de se battre avec une mauvaise boite de munitions.

Régionaux École de Tir à St Quentin

La partie principale des Championnats régionaux École de Tir, s’est déroulée au grand stand de St Quentin. Là encore, les effets des divers confinements, se sont faits cruellement sentir : forte baisse des compétiteurs et faible niveau général. Nos deux carabiniers, Inès en poussine et Thiméo en Benjamin, avaient décroché chacun la médaille d’argent au départemental et on attendait une bonne performance de leur part au vu des derniers entrainements.

Inès, à gauche, et Thiméo, à droite, pendant les tirs sur cibles électroniques. Heureusement, ils avaient pu s’entrainer sur ce type matériel, à Rollot. Le club en a acheté quelques unes (matériel très couteux), pour permettre à nos compétiteurs de se familiariser.

Si Thiméo a tiré un peu moins bien que lors de ses derniers entrainements, il a quand même amélioré de 8 points son score des départementaux et il finit 6ème, en milieu de tableau. Quand à la pauvre Inès, malade mais ayant courageusement décidé de tirer quand même, elle s’est effondrée, perdant 45 points et terminant en bas de tableau.

Inutile de préciser qu’elle a fondu en larme à la fin de son match, mais elle est très jeune et aura l’occasion de prouver ses capacité lors de procahines compétitions.

Régionaux Cible Mobile École de tir

Le stand de Saint Quentin où vont se dérouler les championnats régionaux école de tir ne comportant pas de matériel Cible Mobile, c’est à Roye qu’a eu lieu cette partie du championnat qualificative pour les championnats de France qui auront lieu cet été à Montluçon. Pour permettre aux tireurs de participer à d’autres disciplines, cette partie de championnat a eu lieu une semaine à l’avance.

Les 4 tireuses concernées à l’échauffement et au réglage de leur lunette. Margaux est à gauche en tenue jaune et blanc.
Margaux en cours de tir.

Largement en tête lors des championnats départementaux, Margaux a confirmé sa domination lors de ces régionaux en améliorant sa performance précédente. Elle a la particularité d’être souvent meilleure en vitesse rapide qu’en lente, ce qui a encore été le cas samedi. Cette capacité lui permet de faire de grosses différences en match.

CONCOURS 25/50 M

En cette fin apparente de restriction, la reprise du concours de printemps à 25/50m, a été très modeste. A la veille de la suppression du masque et du contrôle sanitaire, beaucoup de licenciés n’avaient pas encore repris le chemin des stands, le nôtre compris, mais il fallait relancer la machine avec les acharnés et les bonnes volontés.

Une série de pistolet combiné 22 LR
Comme lors des compétitions d’hiver, et les Écoles de Tir, les scores sont modestes

CHAMPIONNATS DÉPARTEMENTAUX ÉCOLE DE TIR 2022 A ROLLOT

Samedi 5 mars, le Club de Tir de Rollot a accueilli les Championnats Départementaux École de Tir de la Somme. Un bon point après deux ans de fermeture des compétitions et même, de pratique pour les disciplines se tirant en intérieur, les stands concernés étant le plus souvent, confinés. Cela a amené une chute catastrophique des effectifs de jeunes qui pratiquent surtout à 10 m, en air comprimé, donc en intérieur.

Cette saison, la fédération a décidé de faire cadeau de la licence fédérale aux jeunes pour les ramener dans les clubs. Résultats mitigés dans toute la France : beaucoup des enfants qui ont passé deux ans devant des écrans et des consoles, ont perdu le goût des activités sportives, et seule la moitié des nouveaux licenciés a pratiqué suffisamment pour participer aux championnats.

Le club de Rollot a pu aligner 3 tireurs sur les 9 enfants licenciés

Prochaine étape, les régionaux. Margaux tirera la cible mobile à Roye, le 19 mars. Inès et Thiméo, la carabine précision sur cibles électroniques à St Quentin les 26 & 27 mars. Ensuite, pourquoi pas des qualifiés pour les Championnats de France à Montluçon du 27 au 29 mai ?

SUPPORTS DE CIBLES A 50 M

Les utilisateurs du stand de tir à 50 m, devront dorénavant utiliser des supports de cibles personnels : soit des pinces personnelles pour les grands cartons 50 x 50 cm

Soit des supports de cibles spécifiques pour les cibles carabine 20x 20cm qui s’accrochent sur le panneau avec un élastique, en vente au club. ‘photo ci-dessous)

Si vous n’avez pas d’élastique, le club peut vous en vendre, genre sandow, pour 1 €

Ce système permettra de préserver le matériel et vous disposerez toujours d’un support (le vôtre) en bon état, ce qui n’est plus le cas pour le moment.

RÉGIONAUX CIBLE MOBILE

Samedi 15 janvier, le club de Rollot a accueilli les championnats régionaux cible mobile 10 mètres, la première fois depuis le début des confinements, soit deux ans.

Un jeune du club d’Estreboeuf en action.

Les tireurs de Rollot ayant du renoncé à tirer cette saison pour des raisons professionnelles, les inscrits étaient du club d’Estreboeuf, de Roye et de Doullens. Le tireur de Doullens a cependant déclaré forfait pour maladie.

Tireur aux ordres de l’arbitre

Néanmoins Margaux DUVAL, notre jeune tireuse École de Tir a occupé la fonction d’ouvreur. Bien que les tireurs école de tir utilisent normalement des cibles papier de plus grande taille, elle a parfaitement assumé son rôle sur les cibles adultes en électronique.