COULAGE DALLE BÉTON

Grosse journée pour Frédérique et Jean-Luc. Il a fallu réaliser la dalle béton sur laquelle transposer, ensuite, la cabane de tir actuellement sur le 100 m.

Gros boulot. Le matin, il a fallu mettre en place le coffrage : les planches, 1 m3 de gravier, pose de la bâche en plastique, ferraillage avec du grillage soudé. Le midi, un bon casse croûte sur place, la toupie de béton étant annoncée à 13h30. Enfin, annoncée, après plusieurs changements, mais arrivée vers 16h, complètement perdue. Heureusement que l’on dispose maintenant, de portables.

Frédéric, notre maître maçon, s’est lancé dans le boulot, aidé par Jean-Luc. On est toujours épaté de voir ce que Frédéric est capable de faire avec un minimum d’outil, mais beaucoup de savoir faire. Il ne reste plus qu’à attendre que le béton sèche pour transposer les installations. Le boulot ne manque toujours pas.

CHAMPIONNATS DE FRANCE 25/50M

Suite aux championnats régionaux qualificatifs, 3 tireurs de Rollot se sont qualifiés pour participer aux championnats de France d’été à 25 et 50 mètres pour 5 disciplines

MOULINS : José DELALLAVE est qualifié pour le pistolet standard et le pistolet 25 m, tandis que Jean-Luc DECOTTIGNIES est qualifié pour le pistolet libre à 50m.

LINGOLSHEIM : Guillaume TAVNER, quant à lui, s’est qualifié pour la cible mobile et la cible mobile mixte à 50 m, qui se dérouleront en Alsace.

CLÔTURE TRAP

Suite au mauvais temps du 1er juin, la clôture côté champ, du trap, avait été reportée. Ce samedi, 7 bénévoles du club se sont réunis pour poser le grillage, à peu près les mêmes que lors du dernier chantier : Pierre-André, Victor, Gilles, Vincent, Mickaël, Franck, Gérard…

Aurélien, qui avait constitué l’équipe, est venu pour ouvrir le chantier et apporter le pique nique prévu pour les travailleurs. Ensuite, il a quitté le chantier car il était malade. Pas de soucis. Rodée par la clôture précédente, le travail a été vite fait et bien fait.

Pendant ce temps là, Coco a préparé la remise sur roues de la cabane de chantier sur le trap actuel, en vu de son déplacement prochain. Le chantier avance lentement, mais sûrement, compte tenu des intempéries, des disponibilités et des imprévus. La semaine prochaine, Frédéric et Jean-Luc vont procéder au coulage de la dalle sur laquelle on transfèrera le pas de tir TAR. Espérons que les prévisions météos pessimistes ne gâcheront pas encore nos travaux.

BROCANTE DU 2 JUIN

Triste journée que ce 2 juin dans la continuité du mauvais temps que nous subissons depuis des mois. Temps couvert, froid, heureusement, nous avons échappé à la pluie et, même, eu droit à quelques rares rayons de soleil l’après-midi. Public très clairsemé le matin, plus présent l’après-midi

Les membres du club se sont relayés toute la journée pour tenir la boutique. Merci à Aurélien, Didier, Jean-Luc, Véronique, Margaux, Justine, Thomas et aux nombreux licenciés qui sont passés pour nous encourager.

Photo prise pendant un des rares rayons de soleil. Même si l’assistance était clairsemée, nous avons eu un certains nombre de personnes intéressées dont pas mal d’habitants de Rollot nouvellement arrivés, et qui ne nous connaissaient pas. Il faut dire que notre dernier article présentant nos résultats sportifs de cet hiver et un compte rendu de nos travaux d’aménagement des nouvelles installations, a été censuré et exclu du dernier bulletin communal, ce qui n’arrange pas notre présentation auprès des nouveaux Rollotois. Pourquoi une telle discrimination envers en club très bien géré, qui fait tous ses travaux par lui même et qui possède le palmarès sportif le plus élevé des clubs de tirs de la Somme ? (voir ces résultats dans la rubrique “Médailles Nationales et Internationales)

RÉGIONAUX 25-50M DOULLENS

Doullens a accueilli les championnats régionaux 25/50m lors des deux W.E. précédents. Nous avions 5 tireurs qualifiés pour 9 épreuves avec les résultats suivants :

Pistolet standard : S2 – Hervé BAUQUET 15° – S3 José DE LALLAVE , Argent et Jean-Luc DECOTTIGNIES, Bronze

Pistolet C 22 : S2 – Hervé BAUQUET 21°, S3 José DE LALLAVE, Argent, Jean-Luc DECOTTIGNIES, 9°

Pistolet 50 m : S3 – Jean-Luc DECOTTIGNIES, Or

Carabine 50m couché: D1 – Charlène DEVELLENNE, 7° et S3- Thierry GEORGET , Bronze

Soit 1 Or, 2 Argent et 2 Bronze en tout. Je n’ai pas encore de photo. Reste à voir qui sera qualifié pour les Championnats de France qui se dérouleront à Moulins, pour la première fois depuis longtemps, du 3 au 10 juillet.

Le “POT” pour la médaille de Simon

Dimanche, les parents de Simon ont tenu à fêter la médaille de Bronze de Simon aux championnats de France à Chalons en Champagne. Rémi et Edwige se sont montrés généreux pour l’évènement en prévoyant, de plus, un petit sac cadeau pour chacun des encadrants de Simon.

De nombreux membres du club étaient présents mais n’ont pas pu apparaître sur la photo. Merci à la famille Priem

CHAMPIONNATS DE FRANCE E.T. A CHALONS EN CHAMPAGNE

Chalons en Champagne accueilli du 9 au 12 mai, les Championnats de France École de Tir (moins de 15 ans). Nous avions deux qualifiés pour cette compétition : Gabin CHOISY, en cible mobile, qui n’a pas souhaité participer, et Simon PRIEM qualifié dans les 3 disciplines en Minime -garçon. ( une discipline chaque jour). Bien que ne tirant que depuis un an et demi, Simon a nettement dominé les autres minimes picards, se classant 27ème en 3/7, 18ème en précision sur plus de 150 participants.

Simon a terminé ses championnats en beauté. Placé 8ème en pistolet vitesse, il a réussi a remonter à la 3ème place après finale, gagnant ainsi sa première médaille nationale, la 189 ème du club (en plus des 12 internationales) et non pas départementale comme certains se plaisent à dire. Non Châlons, n’est pas dans la Somme.

Cerise sur le gâteau, Simon a gagné cette médaille le jour de ses 13 ans. Le maître de cérémonie de la fédération, a souligné cet évènement sous les applaudissements nourris de l’assistance.

TRAVAUX ET CLÔTURE

Ce week end, une équipe de membres du club, a travaillé sur le nouveau terrain pour mettre en place la plus grande clôture côté champ en arrivant, une centaine de mètres de long.

Pendant ce temps là, Pascal, notre terrassier, a nivelé le terrain “trap” pendant que deux membres du club, ramassaient les pierres et cailloux gênants pour la future tonte. (pas de photo disponible). Nous allons pouvoir semer du gazon pour “profiter” des prochains jours de pluie annoncés. Rappelons que tous ces travaux sont payés par le club, ce qui ne nous met pas à l’abri d’une nouvelle critique de la mairie.

Ont participé à ces travaux : Aurélien, Mickaël, Vincent, Franck, Victor, Pierre-André, Coco, Gérard qui se sont retrouvés au stand devant un casse croûte convivial offert par le club. Comme toujours, nous avons su utiliser les compétences de nos licenciés qui apprécient la bonne ambiance et la convivialité, nos points forts en plus de la compétence sportive et de la gestion saine.

REGIONAUX ARBALETE FIELD IR 900

Cette année, le championnat régional arbalète field IR 900, devait avoir lieu à Doullens. Malheureusement, ce club vient de se voir retirer l’accès à la citadelle. Rollot a accepté, sans hésiter, de prendre le relais. L’entr’aide, dans notre sport, n’est pas un vain mot.

Cet échelon qualificatif pour les championnats de France, s’est très bien déroulé grâce à un bon accueil du club, dirigeants et installations. A ce sujet, il est remarquable de constater que la nôtre vient, aussi, d’accueillir sa dernière compétition puisque nous sommes en train d’en construire une nouvelle à l’Equinville. Celle-ci regroupera l’arbalète grande distance, le trap et le T.A.R. sur un terrain communal, quasi à l’abandon depuis 50 ans, à nos frais, naturellement, sans aide de la commune, mais pas sans contraintes surprenantes.

NOUVEAU PARA-TIR

Nous venons de faire notre 115 ème licence, cette saison, record absolu du club. Il s’agit d’un tireur handicapé, ancien compétiteur, que certains d’entre vous ont peut-être connu. Il s’agit de Christophe Vanpoucke, petit-fils de Louis Delignières, aujourd’hui disparu. Malheureusement, Christophe a hérité de la maladie génétique familiale, la maladie de Charcot qui attaque les muscles et les nerfs. Il est donc obligé de se déplacer en déambulateur ou en fauteuil roulant et de pratiquer le tir assis, selon les normes handisport.

C’est notre deuxième handicapé, ce qui confirme la mauvaise qualité, pour eux, de l’accès au club. L’entrée principale, est trop abrupte, et la nouvelle, en bas du jeu de boules, manque de compactage et commence à être envahie par les herbes qui ne sont plus traitées. Espérons une remise en état prochaine.