Tous les articles par Eric Morel

TRAVAUX- ENFIN UN PEU DE BEAU TEMPS

En ce mi avril, nous avons enfin pu bénéficier d’un minimum de beau temps et notre terrassier a pu avancer les travaux et, notamment, les finitions. Il a ainsi nivelé l’espace affecté au TAR, ainsi que les abords où seront installés les cabanes de tir, l’espace arbalète field, les parkings, et le mobil-home.

Pendant ce temps là, avec Thierry, nous avons commencé à planter des boutures de laurier sur le très long talus de 170m destiné au tir à longue distance. Nous n’avons pas pu finir faute de boutures suffisantes, et nous allons en préparer de nouvelles.

Nous avons également balisé emplacement de la clôture le long du champ de blé, qui déborde sur le terrain communal, travaux prochain d’une autre équipe.

Pascal, notre terrassier, a pu aussi, niveler et préparer les emplacements pour la partie trap, et son parking. Là aussi, une autre équipe va bientôt poser la clôture latérale. Tout ça, si le temps se montre plus clément. Pascal a passé un coup de lame sur le chemin pour le niveler et éliminer les flaques d’eau, afin que nous puissions accéder au trap plus facilement pour y faire nos travaux. Le Maire a promis de le restaurer (c’est un chemin communal), mais quand, et en attendant il nous faut travailler. Ah, si nous avions obtenu, logiquement, l’accord en juin dernier, ces travaux auraient pu se faire dans de bonnes conditions.

Rappelons une nouvelle fois, que le club assume le financement de ces travaux d’aménagement sportif, sans aucune aide financière de la commune, mais pas sans contraintes.

CONCOURS AMICAL 25/50M

Notre concours de printemps s’est déroulé essentiellement en interne compte tenu de la compacité du calendrier cette saison. Une partie de nos licenciés était tenue par l’accompagnement de nos jeunes aux régionaux École de Tir. Côté extérieur, le T.A..R. avait aussi son lot d’amateurs.

J’attends des photos du 50 m, à mettre en ligne à réception.

RÉGIONAUX ÉCOLE DE TIR

Le week end dernier a été chargé. En plus du concours annuel 25/50 m de printemps nos jeunes disputaient le championnat régional École de Tir, à Roye, qualificatif pour les championnats de France à Chalons.

Notre petite Maelys a ouvert la marche en carabine poussin fille. Malheureusement, le stress lui a fait perdre une bonne partie de ses moyens. Elle a fini 4ème avec une performance modeste au vu de ses moyens. Ensuite Gabin a attaqué la cible mobile minime, discipline qui demande beaucoup d’entrainement régulier, ce qui lui manque un peu. Il termine 2ème quand même et se qualifie pour les championnats de France. Il faudra qu’il essaie d’être plus présent aux entrainements, surtout pour travailler sa rapide.

Pour conclure, Nos 3 tireurs ont ramené 2médailles d’Or, 1 médaille d’Argent et 2 se sont qualifiés pour 4 tirs à Chalons. Résultats satisfaisants et voir ce que cela donnera pour Simon dans les tirs de vitesse.

Dernière nouvelle. Finalement, Gabin ne s’est pas inscrit pour les championnats de France à Chalons, bien que qualifié. Rappelons que le club paie les engagements (importants) et attribue une prime de 100 € par discipline tirée aux France. Dommage.

CAMBRIOLAGE DU CONTAINER

Dans le cadre de l’aménagement de l’Equinville pour y transférer les installations provisoires de la Villette, nous avons fait l’acquisition d’un container maritime pour y stocker des matériaux pendant les travaux.

Malheureusement, lors de ce week end, nous avons constaté que ce container a fait l’objet d’une tentative d’effraction. Heureusement, nous avions installé une serrure de sécurité, que les malfaisants n’ont pas pu forcer. Malheureusement, la porte a subi de forts dégâts, coûteux à réparer. Nous allons donc être obligés de mettre en place beaucoup plus tôt que prévu, des caméras de vidéo surveillance comme dans le stand de la place des clos, mais avec des modèles très discrets, tout en étant efficaces.

STAGE B.F.I.

Ce dernier dimanche de mars, le club a accueilli un stage BFI. Une douzaine de stagiaires encadrés par Angélique, ont continué leur formation en but d’obtenir la qualification d’Initiateur sous la houlette calme et efficace de notre responsable formation de la Ligue.

La matin a essentiellement été destiné à la formation théorique avec vidéo projection et échanges intéressants avec les stagiaires qui se sont d’ailleurs, un peu développés plus longuement de prévu

L’après-midi a été consacré à la mise en situation des stagiaires sur le stand 10 m avec des échanges très productifs sur la forme et l’argumentation de la formation des débutants.

Le midi, les stagiaires ont bénéficié d’un repas complet élaboré par Lise qui, malgré ses problèmes de santé et son retrait de la gestion du club, a tenu à préparer une restauration digne de nos traditions. Pas question d’offrir un pizza ou un un plat plat surgelé industriels. Que du traditionnel fait maison, servi à l’assiette par Aurélien.

En fin d’après-midi, les stagiaires ont tenu à remercier la qualité de l’accueil et de la restauration.

Aurélien, aidé par Margaux, Jean-Luc et Fabrice, également stagiaire, a assuré la gestion technique de cette journée, tout en s’occupant du fonctionnement du club pour les installations non concernées, le 25 et le 50 m.

Le club est toujours disposé à accueillir ces formations dans l’avenir.

DÉPARTEMENTAUX E.T. & IR 900

Ce W.E., le club a accueilli 2 petits championnats départementaux grâce à ses installations développées et de qualité. Une occasion de compléter nos finances cette saison où nous avons entrepris le transfert des installations provisoires de la Villette à l’Equinville. Ce ne sera pas du luxe, sachant que le 100 m a encore été longuement inondé, et le trap/arbalète très gras. Le nouvel emplacement à l’Equinville se situant sur un terrain crayeux, sera plus sain mais nécessite des travaux importants et coûteux, entièrement réalisés aux frais du club.

L’arbalète s’est déroulée dans des conditions difficiles, le soleil alternant avec de violentes giboulées de pluie et de grêle. Cette année, nous n’avions pas de compétiteurs dans cette discipline.

En même temps, le stand de la place des Clos, accueillait les départementaux École de tir qui se sont déroulés sur une seule journée. En effet, comme dans beaucoup de sports, le Covid a fait beaucoup de dégâts, les enfants s’étant retranchés pendant 2 ans, derrière leurs écrans, perdant une bonne partie de leur motivation.

Nous n’avions que 3 participants au club. En carabine poussin fille, Maëlys a brillamment remporté la médaille d’Argent. Médaille d’Argent également pour Gabin, en cible mobile Minime garçon. Enfin, belle performance pour Simon, 3 fois médaillé en Pistolet Minimes garçon : L’Argent en précision, l’Or en pistolet Vitesse et 3/7. Bravo, nos jeunes.

Dans 15 jours, ils devront tirer les régionaux à Roye et, peut-être, se qualifier pour les France qui auront lieu à Chalons en Champagne à la mi-mai. Peu de déplacements cette année, heureusement pour nos finances. et, peut-être, des bons résultats.

UN CONTAINER AU NOUVEAU STAND

Le container attendu est arrivé ce matin. Enfin, pas le premier attendu car le fournisseur prévu a brusquement cessé de répondre. Aurélien en a cherché un autre et bien lui en a pris : plus près et moins cher au total.

Ce container a été placé à l’entrée du terrain principal sur un emplacement préparé à l’avance, et il contribuera à servir de clôture à cet endroit, tout en facilitant son accès à côté du chemin. Aurélien a prévu un système de fermeture efficace que Fabrice B. mettra en place, soudures à l’appui.

Ce container, très propre, servira à stocker des matériaux pendant les travaux, puis du matériel spécifique au tir mais, sans valeur marchande pour les éventuel cambrioleurs. Nous avons, par ailleurs, prévu des caméras de vidéo surveillance discrètes et reliées GSM. Comme pour le stand principal, nos installations pérennes sont extrêmement sécurisées. Rappelons aux gens intéressées par notre club, que les installations progressent en qualité et variétés.

CHAMPIONNATS DE FRANCE 2024 – TARBES

3 tireurs de Rollot se sont qualifiés pour les championnats de France à 10 m. 2 autres étaient qualifiés mais ont renoncé à ce déplacement lointain et coûteux.

José DELALLAVE, qui a tiré le premier, s’est classé 52 ème en Senior 3 avec 316 en pistolet standard.

Jean Luc, s’était qualifié sur deux disciplines pour ses premiers championnats de France mais a subi le stress immanquable devant une organisation et une participation impressionnantes. Il a perdu une partie de ses moyens et a dû se contenter de la 80 ème place en pistolet standard Senior 3 (ce n’est pas sa discipline de prédilection) avec 306, puis a réalisé 529 à la 48ème place en précision. Après un bon premier demi match, il a craqué sur les 3 dernières séries.

Enfin, notre toute jeune Margaux, qualifiée dans les deux disciplines Cible Mobile, sortant de l’École de Tir à 14 ans, se trouvait confrontée à des Dames 1, obligée de sauter 3 catégories, avec des cibles plus petites et des programmes plus compliqués.

Dur d’être confrontée à des dames habituées à ce niveau depuis des années. Bien qu’étant d’un niveau technique suffisant pour accrocher un podium, le stress ne lui a pas permis de tirer profit de son potentiel. Elle a terminé 5ème avec 445 en cible 30+30 et 4ème avec 292 en cible mixte. Elle a été félicitée et encouragée par ses concurrentes qui ont apprécié son potentiel pour les saisons à venir.

LES TRAVAUX ONT COMMENCE

Une bonne nouvelle. Après un an d’attente avec la mairie, la convention a enfin été signée et, surtout, nous avons commencé les travaux ce matin, par le nivellement et le nettoyage de l’emplacement du trap. Cette partie, la plus petite du chantier, va nous permettre d’avancer.

ces travaux sont réalisé par l’entreprise Sauval, d’Onvillers. Dans le courant de la semaine, commenceront les terrassements, beaucoup plus importants, sur l’autre partie du terrain, à commencer par le grand talus le long du champ, dans le haut, qui le mange sur 5 m de largeur comme l’a confirmé le récent bornage de la parcelle.

Ensuite, nous commanderons un container pour lequel il faut d’abord préparer l’emplacement, et qui nous servira à stocker des matériaux et de l’outillage. Puis, il faudra transférer, en les améliorant, les installations actuellement sises à la Villette. Rappelons que le club en appelle aux bonnes volontés parmi les licenciés, pour participer à ces travaux. Quand au financement, il est entièrement pris en charge par le club, comme d’habitude.

Chaque jour le chantier avance. Ci dessus, l’emplacement du trap entièrement nettoyé. Il faudra aménager un emplacement parking avec de la craie pour pouvoir y stationner sans problème. Restera à clôturer, mettre en place le lanceur et la cabane/abri.

Depuis, Pascal a attaqué le terrassement pour le TAR, ce qui nécessite la création de grands talus de protection. Gros boulot en perspective.

Le gros morceau du terrassement du 150m avance. Photo prise le 15.02.24

NOUVEAU TERRAIN

Bonne nouvelle. Après un an de tergiversations, le maire a enfin signé la convention pour nous permettre d’aménager le terrain communal abandonné depuis des décennies (le maire dit “inutilisé” ce qui ne change pas grand chose aux faits), et y transférer les installations de la Villette, à savoir, le 100 m, parfois inondé et qui nous a valu des problèmes avec les chasseurs, emplacement communal, et l’ensemble trap/ arbalète IR 900, installé sur une ancienne décharge à gravats que nous avons nivelée entretenue et louée au propriétaire. (Ci-dessous, quelques vues du futur terrain à aménager. Encore du boulot en perspective)

Comme toujours, pour le club de tir, ces travaux , la location et l’entretien ont été effectués à notre charge, comme vont l’être ceux de l’aménagement avec transfert des installations sur le nouvel emplacement de l’Equinville.

Les terrassements, par une entreprise, vont démarrer très prochainement . Ensuite, nous aurons besoin des compétences et des bras des licenciés pour démonter les anciennes installations, les transporter et les remettre en place tout en les améliorant. Les bonnes volontés sont priées de se manifester comme l’ont déjà fait certains membres du club.