TRAVAUX DE RENTRÉE

Comme chaque début de saison, les bénévoles du club ont réalisé des travaux d’entretien et de nettoyage de nos installations Malheureusement, nous ne disposons pas de photos pour toutes les actions. D’abord, Jean-Luc a tondu le terrain de trap, avec le tracteur du club, puis Alexis a réalisé une série de gros chantiers : Débroussaillé les talus du 100 m, le terrain du 50 m, la butte du 25 m, et, gros boulot, dégagé la brousse entre le talus et le mur droit du stand. Les ronces commençaient à envahir nos installations à travers les plaques béton et nos gouttières. On se serait cru dans la jungle de Tarzan. Bon, c’est le métier d’Alexis et il a amené son matériel et son carburant en plus de ses compétences, mais chapeau ! Merci Alexis. Pendant ce temps, l’accueil et les pas de tir intérieurs étaient nettoyés par nos soins. Rappelons que le club assure le ménage de ses locaux depuis fin 2018, suite aux injures subies par le Président de la part de la femme de ménage, en présence du maire et de son patron. Au moins, cela fait une économie de plus pour la commune.

Jean-Paul au boulot dans le 25 m.

TRAVAUX AU 25 M

Une autre équipe, composée de Jean-François, Sébastien, Jean-Paul et du Président a réalisé une série de travaux dans le 25 m. D’abord, Jean-Paul a remplacé les 4 projecteurs à leds déficients du tir à l’arbalète pendant que le Président réparait les gouttières et que les deux autres commençaient la pose des panneaux blancs destinés à occulter proprement les sources de lumières parasites pour l’arbalète 18 m. Sébastien, jeune et svelte, a fermé la travée du toit qui le nécessitait. Ce travail, peu spectaculaire, s’est déroulé sur 3 jours, en raison de nombreuses mesures à prendre et coupes à faire. Absorbés par le travail, nous n’avons pensé à prendre une photo qu’en fin de chantier, le 3ème jour, donc, seul Jean-Paul apparaît (voir ci-dessus), mais merci à toute l’équipe.

La joyeuse équipe d’arbalètriers

L’hiver dernier, les épisodes de grand vent avaient détruit les bâches de protection de nos buttes de tir arbalète neuves. Pour mettre ce matériel à l’abri, nous avons trouvé et acheté dans l’Eure, une vieille cabane de chantier qu’il a fallu ramener, mettre sur cales avec Coco, et aménager pour y stocker ce matériel sensible aux intempéries. Solide, mais rouillée, la cabane avait besoin d’un bon coup de peinture. Pascal nous a fourni la peinture acquise à 50% dans le cadre de son travail et les arbalètriers se sont collés au boulot samedi. On peut voir, sur les photos, Francis, Jean-Claude, Amir, Lovan et son frère, qui ont tenu le rouleau et le pinceau. Jean-Claude avait même ramené des combinaisons de travail (un peu justes pour Francis) et l’ambiance était bonne. Beau travail, les gars.

Comme toujours, beaucoup de membres du club de tir de Rollot font preuve d’un solide esprit d’équipe.

Prochaine réalisation, dans un délai proche, la mise en place d’une alarme pour compléter notre vidéo surveillance de qualité, là encore, réalisée par d’autres licenciés.

SAMARA 2019

Dimanche 7 juillet, le Club de Tir de Rollot a participé à l’animation de la Samarienne avec 3 stands. Le biathlon, course et tir avec les carabines laser, le simulateur de tir avec le SCATT, et l’arbalète field, nos installations étant dispersées sur le terrain. L’organisation était excellente.

La mise en route des attractions a démarré à partir de 10 h, une fois la course à pieds et le cyclotourisme partis. Si la première heure a été calme, ensuite, ça été de la folie avec des centaines de participants jusqu’à 18 h. Impossible de s’assoir et le casse croûte, fourni par l’organisation du Conseil Départemental, a du être avalé debout tout en encadrant le public participant. Même plus le temps de prendre des photos de la foule. A 18 h comme prévu au planning, il a fallu faire le forcing pour fermer nos stands et remballer le matériel.

Jean François dirigeant nos tous premiers participants au biathlon (course à pied et tir laser
Didier s’occupait de faire découvrir le tir virtuel avec un SCATT, matériel de pointe permettant de visualiser sur l’écran de l’ordinateur tous ses « bougés » et l’emplacement de l’impact.
Le stand arbalète tenu par Jean-Claude, Loïc et Amir.

Le Président est venu brièvement rendre visite à ce stand, loin des deux autres, avant le « coup de feu » ,  
Merci aux membres du club qui ont consacré une journée à la promotion du club et qui va induire un financement non négligeable de la part du Conseil Départemental.

ALERTE ! ALERTE !!!!

Alerte ! On nous informe que Mad Sylvie doit déferler sur Rollot ce lundi, chevauchant un monstrueux MBK 103 couleur de feu et équipé de sacoches de facteur pour planquer ses armes. Un indicateur nous a fourni une photo de cette brute sanguinaire. Mettez vos femmes et vos enfants à l’abri.

MÉRITE FEDERAL

Lors de l’Assemblée Générale de la Fédération Française de Tir qui s’est tenue à Neuilly Sur Seine les 27 et 28 janvier 2018, Philippe CROCHARD, Président de la Fédération, a   promu  Lise MOREL au rang de Grand Officier.

(Cliquer sur la photo pour l’agrandir)

Cette récompense, la plus élevée des quatre distinctions  fédérales, n’est accordée que parcimonieusement par le Président.  Lise est la seule féminine picarde à ce grade qui récompense 32 ans de dévouement à  la cause du tir à la Ligue de Picardie, ainsi que le travail effectué au sein du club de Rollot dont elle est un des membres fondateurs et animateurs.

En arrière plan, Patrick Gris, Président de la Ligue de Tir de Picardie et Secrétaire général de la Fédération Française de Tir