RENOVATION DU 25 M

Après 30 ans de bons et loyaux services, les tôles (de récupération) de fond de cible au stand 25 mètres, avaient bien mérité d’être remplacées. L’opération (coûteuse), a été menée sur plusieurs semaines afin de toujours permettre la pratique sur une partie du stand.

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

Démontage des vieilles plaques et préparation des nouvelles fixations

Après avoir démonté une partie des tôles, il a fallu mettre en place et sceller de nouvelles pattes de fixation, modifier et fixer la goulotte de récupération du plomb.

Mise en place, soudure des plaques neuves puis vue d’ensemble du fond de la ciblerie.

Une bonne équipe a donné la main pour réaliser ce travail : deux Fabrice, Hubert, Guillaume, Emmanuel, Francis, Lovan, Aurélien, Bruno, Maxime.., j’en ai peut-être oubliés. Du beau boulot. Il faut maintenant attendre les premiers tirs pour voir quels sont les raccords qui auront besoin de quelques points de soudure supplémentaires. Ensuite, nous pourrons passer à la rénovation des protections en madriers.

Depuis la parution de cet article, la rénovation a été poursuivie : points de soudure à la jointure des plaques, pose de cornières de protection sur deux des 3 cadres de ciblerie, remise en état de la protection en madriers.

DECES DE J.F. BENARD

Triste nouvelle. Jean-François BENARD, notre spécialiste « armes anciennes », est décédé en son domicile jeudi 27 mai.Les obsèques ont eu lieu à Rollot, mardi 1er juin à 11 h au cimetière de Rollot. Cinq membres du club ont accompagné notre ami. La collecte au sein du club, a permis d’acheter un joli coussin et de faire fabriquer une plaque sur mesure avec le logo du club.

A la demande de la famille, les photos ont été retirées du site.

TARIFS licences 2021/22

La fédération nous a informé par mail, qu’elle ne prendrait pas de cotisation « jeune » la saison prochaine, soit – 41 €, à partir du 1er septembre 2021 et pour une saison. Depuis, la Ligue de Picardie a annoncé une baisse de sa cotisation qui passera de 13 €, à 8 € également pour la saison prochaine, et uniquement pour les jeunes, soit, au total, -46 €. Pas de changement pour les cotisations « adultes » à ce jour. Le club n’appliquera pas l’augmentation automatique de 1 € sur toutes les licences.

Dernières nouvelles, les cotisations individuelles jeunes, du comité départemental, vont passer de 8 € à 4 € pour la saison 2021/2022 uniquement. Ce qui fera baisser la cotisation/licence jeune de 50 €. Rappelons que nous devons payer également des cotisations globales « club » à la fédération, la Ligue et le Département, représentant 2.40 € de plus par tireur, ainsi que l’indique le tableau récapitulatif présenté à chaque Assemblée Générale.

RÉPARATION DU 100M

L’hiver et les afflux d’eau avaient endommagé sérieusement le stand de tir à 100 m (voir article précédent avec photos des dégâts). Pascal a pris les choses en main et a organisé une équipe de travail efficace, avec Jean-Luc, Fabrice et Maxime. Quelques madriers neufs pour remplacer ceux qui étaient cassés, quelques outils et de bonnes poignes. L’affaire a été réglée en une demi-journée. Il ne reste plus que quelques finitions à achever et un coup de karcher à passer sur le pas de tir pour tout ramener propre.

Tri, mise en place des madriers supports, renforcement….
Jean-Luc dans ses hautes œuvres

DES DÉGÂTS AU 100 M

Les montées d’eau importantes de ces derniers mois ont fini par avoir des résultats désastreux sur notre stand 100 m en détruisant la casquette en madriers, premier pare balles, le plus important.

L’état du stand le 10 février. du boulot en perspective.

Comme vous pouvez le voir, les dégâts sont importants, par contre, les matériaux étant récupérables, la remise en état ne nécessitera pas de grands frais, mais surtout beaucoup de main d’œuvre. Dès que les conditions climatiques le permettront, il faudra nettoyer le pas de tir au karcher (nous en avons un, thermique), récupérer le matériel qui peut avoir été emmené jusqu’au fond, et reconstruire la casquette.

Les membres du club prêts à participer aux travaux peuvent se faire connaître auprès de Pascal DEVAUX 06 24 60 15 75.

Merci d’avance.

LISE DE RETOUR

Ce mercredi Lise est revenue de l’hôpital Sud où elle a été prise en charge et soignée pour son A.V.C. Reste à améliorer l’état général par de la kiné et de l’orthophonie. Notre ami Patrick avait prévu de lui offrir un très gros bouquet de fleurs pour son retour et il a été livré jeudi midi.

Lise devant ses fleurs

Après les larmes, un problème s’est posé : la taille du bouquet. Il a fallu le séparer en trois faute d’un vase suffisamment grand et stable pour accueillir toutes les fleurs.

Lise apprécie toute l’amitié qui s’est manifestée lors de ce sérieux problème de santé mais elle est très fatiguée et demande à être préservée, le temps de récupérer.

C’est au tour de Jean-Luc de venir avec sa composition florale. La maison se transforme en boutique de fleuriste.

Merci à tous les copains qui se sont manifestés pour apporter leur soutien et leur amitié à Lise, dont l’état de santé s’améliore. Le moral y est pour beaucoup.

Cette fois ci, c’est Didier qui a fait livrer ce joli bouquet. Lise remercie, toute émue.
C’est au tour de Sébastien d’amener son joli bouquet. Merci Sébastien

LE FAUTEUIL DE PASCAL

Notre ami Pascal BAUDOIN, placé en EPHAD à Domfront après son A.V.C. qui l’a rendu hémiplégique, disposait depuis longtemps d’un fauteuil roulant électrique mais qui ne fonctionnait pas, malgré deux « interventions » de spécialistes. Lassé de cette situation, le président a décidé de prendre les choses en main. il est allé chercher le matériel avec Coco qui s’est aussi chargé de faire les premières recherches de panne.

En fait, le problème a été vite résolu. Les deux batteries étaient complètement déchargées.Heureusement, car elles étaient partiellement débranchées, les raccordements existants étant faits à l’envers. Coco a tout rebranché correctement et,réanimé les batteries avec son gros chargeur pro.

Coco a procédé à des essais toute la semaine dernière et, le fauteuil fonctionnant parfaitement, nous l’avons reporté ce lundi. Malheureusement, nous n’avons pas vu Pascal qui dormait encore, mais nul doute que cela lui fera un beau cadeau de Noël.

TRAVAUX AU STAND

Des travaux ont été entrepris au stand 10 mètres juste avant le confinement. Suivant le préconisation fédérales, nous avons fabriqué et mis partiellement en place, 11 séparations transparentes des pas de tir 10 m. Les panneaux ont été fournis par Alexandre et Manu, des accessoires par Fabrice. La fabrication et la mise en place a été réalisée par François et le président. Ces panneaux présentent l’avantage d’être mis en place facilement et de pouvoir être stockés en prenant un minimum de place. L’ensemble revient à moins de 70 € alors qu’une séparation du commerce coûte 40 € pièce en moyenne.

De plus, le président a entrepris de repeindre dans les tons assortis, les dessus des tables de l’accueil avec une peinture spéciale fournie par Pascal. Avec le confinement, la peinture aura le temps de sécher et durcir

Nouvelle table de salon peinte avec la peinture de Pascal. Cet aménagement de couleur rend l’accueil sympathique dès l’entrée
Les tables modulables de réunion, ont également été repeinte de la même couleur assortie.

CONCOURS ARBALÈTE 18M

Pas de chance pour notre concours arbalète 18 mètres, en période d’Assemblées Départementales Générales, avancées par rapport aux autres années. Malgré notre changement d’une semaine par rapport à la date initialement prévues, peu de participants. Pour certains tireurs, des problèmes de santé, pour d’autres, la peur du Covid ou d’autres préoccupations……. Bref, faible participation mais des beaux points et une bonne ambiance, comme toujours. Rendez vous l’année prochaine.

L’absence du président et de nos arbitres pris par d’autres obligations, n’ont pas empêché un bon déroulement du concours.

Cadet : DUVAL Charlotte 502

Dame : DUPUY Véronique 450

S1 : LUISETTI Franck 537

VA : GOUJON Jean-Claude 544 remporte le challenge Gérard VICART

CARNETS DE TIR

A partir du 1er juillet, la législation sur les détentions d’armes évolue : les carnets de tir sont supprimés. La décision de valider les avis favorables (feuilles vertes), appartient désormais au Président du Club qui doit assumer la responsabilité de vérifier l’assiduité du tireur.

Lors de sa dernière réunion, le Bureau du club a décidé de maintenir la nécessité d’effectuer 3 tirs contrôlés dans l’année sportive, sans les 2 mois d’espacement. L’assouplissement des délais ne permettra pas, toutefois, d’effectuer ses 3 tirs sur 3 permanences consécutives. Un étalement significatif sera nécessaire.

Un registre annuel (saison sportive) sera établi par le club, sur lequel les tireurs détenteurs d’armes devront émarger à 3 reprises à des dates différentes pour justifier de leur fréquentation du stand. Ces émargements serviront de justificatif au Président pour attester de la pratique sportive du détenteur.